la cuisson de nos produits

QU’EST CE QUE LA CUISSON À BASSE TEMPÉRATURE ?

La cuisson à basse température consiste à cuire un aliment à une température inférieure à 100°. Le principe de la cuisson à l’étouffée basse température est de cuire entre 60 et 90°C. Les légumes cuisent dans leur propre eau ; il n’y a donc pas de fuite des vitamines hydrosolubles ni des minéraux

La cuisson basse température est un mode de cuisine saine. Ce type de cuisson préserve les propriétés gustatives des aliments, et présente de nombreux bienfaits pour la santé. Cette température de cuisson permet de conserver un maximum de vitamines et d’oligo-éléments. Avec ce type de cuisson, les légumes conservent également une couleur et un goût incomparables. L’aspect, le goût et la valeur nutritive des aliments sont préservés.

Ce type de cuisson est un véritable atout pour la santé et le goût. Elle conserve une partie des éléments nutritifs qui disparaissent à différents seuils de température. Vous serez également surpris par le goût et les saveurs que vous retrouverez en dégustant vos recettes.

En conservant au maximum tous les nutriments indispensables à la santé, sels minéraux, vitamines et oligo-éléments, et en cuisinant sans matières grasses rapportées, nous pouvons mieux combattre le cholestérol, les maladies cardio-vasculaires, le diabète, la goutte, etc…sachant que nos mauvaises habitudes alimentaires sont responsables d’au moins 50% de ces maladies.

LES INCIDENCES DE LA CUISSON… À CHAQUE DEGRÈS SES DÉGÂTS :

45°-50° : destruction de certaines enzymes qui deviennent inactives,

60-75°C : disparition de la vitamine c,

70-100°C : hydrolyse des protéines,

90-95°C : disparition des vitamines A et B,

100°C : précipitation (déposition) des sels minéraux et des oligoéléments qui deviennent non assimilables par l’organisme,

110°C : les vitamines liposolubles (E et D – A /K ) sont détruites,

120°C : destruction des dernières vitamines. Les graisses se décomposent en acides gras et glycérines qui se transforment en eau et en goudron cancérigènes,

140°C : les fruits et les légumes ne sont plus que de la cellulose indigeste (cocotte minute).

Au cours de la cuisson, les glucides, lipides et protéines subissent des mutations.

Ces nouveaux éléments ne sont pas reconnus par nos enzymes digestives. Ils peuvent être toxiques voire cancérigènes. Des déchets se forment, traversent la paroi intestinale et vont chercher à sortir de l’organisme, ou s’accumulent dans une partie du corps, provoquant différents troubles.

Il est donc important pour notre santé de ne pas trop élever la température de cuisson des aliments !

QUELLE EST LA CUISSON ET LA CONSERVATION DE NOS PRODUITS ?

Une fois les ingrédients assemblés dans les barquettes, celles-ci sont operculées et mises sous vide (tout l’air présent dans la barquette est retiré). Elles passent ensuite entre 30 et 60 minutes au four à vapeur à basse température. Ainsi nous nous assurons de conserver toutes les qualités des légumes, céréales et légumineuses sur toute la durée de vie du produit.

A l’ouverture de la barquette, on constate que la qualité du produit frais est intacte. Et elle le reste pendant au moins 21 jours

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.